Stagiaire - Chaîne de traitement analogique basée sur Spyke pour IA intégrée H/F
Commissariat A Le Energie Atomique
Grenoble, Rhone-Alpes, France
il y a 2j

Contexte :

L’intelligence artificielle et les traitements à base de réseaux de neurones en particulier connaissent actuellement un essor considérable.

Rares sont les domaines d’application ou cette technique ne vient pas révolutionner le marché et les produits. Aujourd’hui, la plupart des traitements sont effectués dans le cloud.

Pour garantir la confidentialité des informations, limiter le transfert de quantités de données considérables, des systèmes de traitement embarqués sont en cours d’élaboration.

Cependant, ces systèmes sont actuellement limités en terme de puissance et de consommation. Des progrès doivent être effectués et c’est dans cette direction que s’oriente ce travail de stage.

Aujourd’hui, la plupart des travaux se focalisent sur une seule partie du système et les aspects interface capteurs sont souvent négligés.

Pourtant, l’utilisation d’un pré-traitement analogique proche du capteur peut réduire le cout, la consommation et la complexité du système.

L’objectif de ce stage est donc de contribuer à l’optimisation d’un système complet comprenant le capteur, l’interface analogique numérique, le prétraitement et la classification des données.

L’application visée est la reconnaissance de phonème sur des signaux audios. C’est en effet l’un des champ d’application les plus répandus avec des produits tels que Alexia ou Google Home, les comparatifs des nouvelles approches avec l’état de l’art en sera donc facilités.

Travail Demandé :

Pour procéder à cette optimisation, le travail consistera donc tout d’abord à établir une chaine de simulation pour évaluer les performances des architectures proposées.

Une telle chaîne a déjà été élaborée en interne. Il sera cependant nécessaire d’ajouter à cette chaîne une modélisation comportementale des blocs de traitement analogiques.

La technique de traitement choisie pour cette approche est la manipulation du signal sous forme de train d’impulsion (spyke) parce qu’elle s’avère potentiellement économe en énergie et très flexible.

Dans un deuxième temps, il faudra faire évoluer les caractéristiques des blocs afin de déterminer les spécifications idéales de ces blocs.

Enfin, dans un dernier temps, de nouvelles architectures de traitement pourront être proposées et évaluées.

Profil du candidat

Cette proposition est dédiée aux étudiants recherchant un stage au contenu technique ambitieux et désirant acquérir une expérience dans la recherche technologique en lien avec l'industrie.

Cette proposition est par ailleurs particulièrement adaptée aux étudiants désirant poursuivre en doctorat, puisqu'elle en lien avec un sujet de thèse à pourvoir dans le laboratoire à la rentrée 2019.

La poursuite en doctorat n'est toutefois ni obligatoire ni systématique.

L'étudiant devra présenter un niveau équivalent de dernier année d'école d'ingénieur (ou master 2) avec de préférence une spécialité en traitement du signal et en conception analogique.

Enfin, l'étudiant devra présenter une bonne capacité de travail personnel, une habilité à travailler en équipe et une motivation pour les challenges techniques.

MERCI DE TRANSMETTRE DIRECTEMENT VOTRE CANDIDATURE A : Dominique.morche cea.fr

Diplôme préparé

Bac+5 - Diplôme École d'ingénieurs

Ingénieur / Master 2

Possibilité de poursuite en thèse

01 / 02 / 2019

Postuler
Ajouter aux favoris
Retirer des favoris
Postuler
Mon email
En cliquant sur « Continuer », je consens au traitement de mes données et à recevoir des alertes email, tel que détaillé dans la Politique de confidentialité de neuvoo. Je peux retirer mon consentement ou me désinscrire à tout moment.
Continuer
Formulaire de candidature