Etude multiphysique du réacteur à neutrons rapides refroidi au Sodium FFTF
CEA
Cadarache France, Provence-Côte d'Azur
il y a 6j

Domaine

Neutronique et physique des réacteurs

Intitulé de l'offre

Etude multiphysique du réacteur à neutrons rapides refroidi au Sodium FFTF

Sujet de stage

Réalisation d'un couplage multiphysique APOLLO3 / CATHARE3 sur le RNR-Na FFTF

Durée du contrat (en mois)

6 mois

Description de l'offre

Le fonctionnement d’un réacteur nucléaire met en œuvre plusieurs disciplines physiques, telles que la thermohydraulique, la neutronique du cœur ou encore la thermomécanique du combustible, couplées entre elles.

Parmi ces disciplines, l’interaction entre la neutronique et la thermohydraulique est d’une grande importance pour la conception de réacteur et les études de sûreté.

Traditionnellement, dans l’approche utilisée pour décrire les situations accidentelles ces disciplines étaient prises en compte de manière découplée.

Aujourd’hui, le développement actuel des codes de calcul permet d’envisager des calculs interconnectant plusieurs disciplines pour décrire ces transitoires, impliquant des variations de puissance locales et des modifications de densité du caloporteur.

Le stage porte sur la réalisation d’un calcul multiphysique couplant la neutronique et la thermohydraulique sur le RNR-NA expérimental américain FFTF (Fast Flux Test Facility).

Le couplage s’effectuera avec les codes de calcul APOLLO3 (neutronique du cœur) et CATHARE3 (thermohydraulique du cœur et du système réacteur) via une plateforme de couplage appelée C3PO (Collaborative Code Coupling PlatfOrm).

Le stage consistera dans un premier temps à modéliser le réacteur FFTF à l’aide du code APOLLO3 puis à réaliser le jeu de données de supervision du couplage APOLLO3 / CATHARE3 via l’outil de couplage multiphysique C3PO.

Dans un second temps l’objectif sera de faire tourner le calcul couplé en régime permanent ainsi que sur des cas de transitoires accidentels.

Les résultats seront analysés et comparés notamment aux résultats obtenus lors de calculs non couplés (calculs chainés où CATHARE3 utilise des données d’entrée provenant d’un code de neutronique, considérées constantes durant le transitoire).

Profil du candidat

physique des réacteurs

APOLLO3, CATHARE3, Environnement LINUX

Diplôme École d'ingénieurs

Signaler cette offre d'emploi
checkmark

Thank you for reporting this job!

Your feedback will help us improve the quality of our services.

Postuler
Mon email
En cliquant sur « Continuer », je consens au traitement de mes données et à recevoir des alertes email, tel que détaillé dans la Politique de confidentialité de neuvoo. Je peux retirer mon consentement ou me désinscrire à tout moment.
Continuer
Formulaire de candidature