Participation au développement d'un système d'imagerie dual alpha / gamma pour le démantèlem H/F
Commissariat A Le Energie Atomique
Marcoule, Occitanie, France
il y a 1j

Description de l'offre

Le sujet proposé concerne des développements liés à l'industrialisation d'une caméra duale alpha / gamma.

Mode Alpha caméra : camera permettant de localiser et de visualiser à distance les contaminations alpha. Un prototype d'alpha caméra a été développé et fait l'objet d'une qualification complète.

Le principal inconvénient de ce prototype est sa forte perturbation aux UV visibles, les images devaient donc être réalisées dans le noir.

Mode Gamma caméra : ces imageurs permettent de localiser à distance des points chauds irradiants gammas et sont mises en œuvre dans le cadre de projets d'assainissement / démantèlement pour établir les caractérisations initiales préalables à l'établissement des scénarios de démantèlement.

Le principe de fonctionnement de cet équipement a déjà fait l’objet d’un dépôt de brevet ainsi que de nombreux essais en laboratoire lors de sa conception.

L'objectif du stage est de participer au perfectionnement du premier prototype de caméra duale alpha / gamma ayant fait l’objet d’essais de faisabilité en laboratoire et d’une note de bilan des performances.

Plusieurs actions pourront donc être menées afin de faire évoluer ce prototype expérimental vers un prototype préindustriel :

Etude / Conception d’un blindage extérieur constitué :

D’un blindage périphérique visant à atténuer les sources parasites situées hors du champ de mesure de la caméra,

D’une optique située en zone avant visant à coupler la détection alpha (objectif UV) et la détection alpha (sténopé + scintillateur)

Etude bibliographique d’une approche innovante de réduction de l’influence de la lumière en mode alpha,

Amélioration du logiciel d’acquisition / traitement des images visibles, alpha et gamma. Ce logiciel est développé sous Matlab.

Les moyens à mettre en œuvre sont ceux du laboratoire de Mesures Nucléaires du LSTD, à savoir :

Des sources de ponctuelles et surfaciques,

Les caméras disponibles au sein du laboratoire ainsi que l’instrumentation associée,

Matlab R2017

Ces actions sont données à titre indicatif. Elles pourront être approfondies ou modifiées au cours du stage.

Important : ce sujet de stage pourra faire l’objet d’une poursuite en thèse à partir de fin 2019

Profil du candidat

Elève ingénieur en troisième année avec un intérêt pour une poursuite en thèse.

Durée du stage : 6 mois

Connaissances : instrumentation nucléaire, physique, mécanique. Une expérience du logiciel Matlab serait également appréciée pour la partie logicielle.

Notions de traitement d'images utiles.

Qualités souhaitées : autonomie, rigueur, créativité, esprit de synthèse et goût du terrain.

Le stagiaire sera appelé à travailler occasionnellement en zone contrôlée. Conformément à la législation concernant les agents en contrat à durée déterminée, il ne pourra être exposé à des débits d'équivalent de dose supérieurs à 0.

2 mSv.h-1. Il fera l'objet d'un suivi médical approprié et sera classé "catégorie B" à l'issue d'un stage de sécurité-radioprotection réalisé sur le site de Marcoule, pris en charge par le CEA.

Postuler
Ajouter aux favoris
Retirer des favoris
Postuler
Mon email
En cliquant sur « Continuer », je consens au traitement de mes données et à recevoir des alertes email, tel que détaillé dans la Politique de confidentialité de neuvoo. Je peux retirer mon consentement ou me désinscrire à tout moment.
Continuer
Formulaire de candidature