Chercheur/Post-doc pour l'expérience ATLAS- H/F
CNRS
MARSEILLE 09, Provence et Corse, Fance
il y a 3j

Rémunération :

entre 2728 € et 3881 € selon expérience

Niveau d'études souhaité : Bac+5

Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le / La candidat.e retenu.e travaillera sur le développement d'algorithmes d'intelligence artificielle (IA) embarqués dans des unités de traitement logique basées sur des FPGA (Field Programmable Gate Array) dans le cadre de la phase II de la mise à niveau du détecteur ATLAS installé auprès de l'accélérateur LHC au CERN à Genève.

Activités

Le / La candidat.e retenu.e devrait jouer un rôle de premier plan dans le développement d'algorithmes de traitement des données permettant de calculer efficacement les énergies déposées dans les calorimètres LAr dans les conditions d'empilement élevé prévues au LHC à haute luminosité.

Ces algorithmes seront basés sur des techniques d'IA telles que les réseaux neuronaux récurrents et seront conçues pour s'adapter à des unités de traitement matérielles basées sur des FPGA haut de gamme.

Le / la candidat.e retenu.e sera chargé.e de concevoir les algorithmes d'IA et d'évaluer leurs performances. Il / elle évaluera également l'effet de l'utilisation de ces algorithmes pour la reconstruction d'objets électromagnétiques (en particulier au niveau du déclenchement) et pour les analyses physiques de référence.

Il / elle travaillera en étroite collaboration avec les ingénieurs qui conçoivent les cartes électroniques au CPPM afin d'adapter l'algorithme d'IA aux spécificités des FPGA, et en fonction de ses compétences et intérêts, il / elle sera encouragé.

e à participer à la conception du micro logiciel pour programmer les FPGA.

Compétences

Les candidats.es doivent être titulaires d'un doctorat en physique des particules expérimentale à la date de nomination.

Une maîtrise des outils logiciels utilisés en physique des particules (C++,python ) et de bonnes aptitudes à la communication sont attendues.

Des compétences en électronique numérique, système de déclenchement et d'acquisition de données seraient un plus.

Contexte de travail

Le CPPM participe à plusieurs projets majeurs en physique des particules expérimentale, astroparticules, cosmologie et applications interdisciplinaires.

Le groupe ATLAS du CPPM rassemble environ quarante-cinq personnes, dont quinze physiciens, dix doctorants. Le groupe a joué un rôle majeur dans la conception et la construction des calorimètres électromagnétiques bouchons, du trajectographe à pixels et du système de déclenchement du détecteur ATLAS.

Outre une contribution essentielle à l'analyse des données enregistrée par ATLAS, le groupe poursuit maintenant un important effort de mises à niveau du détecteur, notamment de son calorimètre à argon liquide (LAr), destinées à l'adapter aux améliorations prévues de l'accélérateur LHC, en particulier l'augmentation très importante de la luminosité.

Signaler cette offre d'emploi
checkmark

Thank you for reporting this job!

Your feedback will help us improve the quality of our services.

Postuler
Mon email
En cliquant sur « Continuer », je consens au traitement de mes données et à recevoir des alertes email, tel que détaillé dans la Politique de confidentialité de neuvoo. Je peux retirer mon consentement ou me désinscrire à tout moment.
Continuer
Formulaire de candidature