Chargé(e) d'aides au fonctionnement
Agence de l'eau
ROUEN , France
il y a 1m

Définition des fonctions

Poste publié dans le cadre d’une réorganisation actée en CT du 12 / 02 / 2021 . Dans le cadre d’une réorganisation, ce poste est ouvert prioritairement aux agents affectés à la DTSAv.

L’Agence de l’eau Seine-Normandie est un établissement public de l’Etat dont le rôle est d’aider tout acteur qui agit pour la protection de l’eau ou des milieux naturels tant au plan de la qualité que de la quantité.

Ses ressources proviennent de taxes affectées dont l’agence assure le recouvrement ; son budget est de l’ordre de 800 ME par an et ses effectifs de 380 agents.

Les missions de l’agence sont exercées dans 6 directions territoriales, dont la direction territoriale et maritime Seine-Aval basée à Rouen.

Suite à sa réorganisation, la direction territoriale et maritime Seine-Aval se compose de quatre services :

  • un service en charge des affaires générales et du paiement des aides (SAGF);
  • un service dédié à l’accompagnement des maîtres d’ouvrage pour leurs actions de réduction des rejets et d’accès à l’eau potable (SICI);
  • un service en charge de la connaissance, des milieux aquatiques, de la protection de la ressource et de la politique territoriale (SCMAPR);
  • un service en charge de la performance des ouvrages et de l’instruction des redevances (SPOR).
  • Sur les unités hydrographiques qui lui sont attribuées, le(a) chargé(e) d’aides au fonctionnement est responsable du calcul des redevances et des primes pour épuration, ainsi que de l’évaluation du fonctionnement des ouvrages d’épuration notamment via l’expertise technique des dispositifs d’auto-surveillance et il / elle assure pour ces unités hydrographiques une connaissance des pressions et un suivi des mesures prioritaires à mener pour atteindre le bon état.

    Dans ce cadre, sur les unités hydrographiques concernées (notamment dans le département de l’Eure), il / elle :

  • Assure la mise à jour et l’exploitation de bases de données sur les ouvrages (stations d’épuration, réseaux d’assainissement, sites industriels ) et sur leurs performances (auto-surveillance )
  • A partir des éléments déclarés, assure le calcul des redevances fiscales liées à l’usage industriel et notamment les redevances pollution des branches industrielles complexes (chimie, traitement de surface)
  • Accompagne la mise en place et le suivi des sites industriels pour l’agrément des dispositifs de pollution évitée et du Suivi Régulier des Rejets
  • Instruit les suites à donner aux contrôles de supervision et contrôles fiscaux concernant ses dossiers
  • A partir des éléments déclarés, assure le calcul des primes pour épuration de stations et notamment pour les stations d’épuration de grande capacité (supérieure à 100 000 EH)
  • Expertise les dispositifs d’autosurveillance des collectivités, puis évalue leur fonctionnement et consolide les données transmises par ces systèmes
  • Assure le contrôle des ouvrages aidés en matière d’autosurveillance sur les agglomérations d’assainissement collectif de son territoire.
  • Participe à l’évaluation des pressions sur les milieux aquatiques, leurs conséquences et leurs évolutions possibles
  • Participe grâce à ses connaissances des pressions, à l’élaboration, à la mise en œuvre et au suivi des priorités territoriales de ses secteurs d’intervention et contribue notamment aux CTEC initiés sur les unités hydrographiques concernées
  • Est l’interlocuteur principal du service d’assistance technique départemental (SATESE) et / ou de la mission boue dont il / elle a la charge et représente l’agence de l’eau au COPIL annuel.
  • Peut participer à un groupe de travail thématique au sein du réseau métier concernant ses domaines de compétences.
  • Peut représenter l’agence de l’eau auprès de ses interlocuteurs externes dont les services en charge de la police de l’eau et de la DREAL
  • Savoirs :

    Connaissances des acteurs de l’eau et des usages de l’eau

    Connaissance dans le domaine de la gestion de l’eau

    Connaissance des systèmes épuratoires

    Savoirs faire :

    Capacité d’analyse et de synthèse

    Travailler en équipe

    Sens de l’organisation

    Savoirs être : Autonomie

    Rigueur

    Esprit d’initiative

    Savoir définir ses priorités

    Bon relationnel

    Disponible pour des déplacements régionaux et au siège

    Liaisons hiérarchiques et fonctionnelles

    Ce poste est placé sous l’autorité du chef du service Performance des ouvrages et redevances

    Le(a) chargé(e) d’aides au fonctionnement est également en lien avec les collègues des autres services de la direction, les services du siège et des interlocuteurs externes.

    Date limite de candidature

    Critère candidat

    Diplôme minimum requis

    Conditions d'accès

    Les candidats au recrutement interne doivent justifier d’une expérience professionnelle d’au moins six années de services effectifs dans des fonctions de la catégorie III au sein d’une agence de l’eau.

    Les candidats au recrutement externe doivent justifier soit d’un titre ou diplôme de deuxième cycle de l’enseignement supérieur, soit d’un titre ou diplôme délivré par une école d’ingénieur ou de commerce habilitée à cet effet, soit de tout autre titre ou diplôme certifié au moins de niveau II de qualification, soit d’un titre ou diplôme équivalent

    Permis B.

    Signaler cette offre d'emploi
    checkmark

    Thank you for reporting this job!

    Your feedback will help us improve the quality of our services.

    Postuler
    Mon email
    En cliquant sur « Continuer », je consens au traitement de mes données et à recevoir des alertes email, tel que détaillé dans la Politique de confidentialité de neuvoo. Je peux retirer mon consentement ou me désinscrire à tout moment.
    Continuer
    Formulaire de candidature