Le GC
CNES
Paris, France
il y a 18j

Description

En 2013, le PIIM a développé avec un financement de l'ANR (ANR VAHIIA) un système novateur permettant d'analyser les composés organique volatils (COV) provenant du réchauffement d'analogues de glaces cométaires.

Par rapport aux systèmes existants, l'approche développée est la seule actuellement qui permet de quantifier les espèces présentes au sein de la phase gazeuse.

Cette quantification a ainsi été possible en couplant la chambre de simulation à un chromatographe en phase gazeuse couplé à un spectromètre de masse (GC-MS).

Ainsi, les données obtenues peuvent être directement comparées aux observations. Cependant, le spectromètre de masse utilisé ne présentait qu'une résolution unitaire, rendant l'identification des COV difficile.

En parallèle de ces analyses de COV, le PIIM a développé une stratégie analytique innovante permettant de tester les potentialités de la technologie FT-

orbitrap qui est un analyseur de masse à très haute résolution, pour l'analyse de la matière organique réfractaire (résidus) formée lors des expérimentations.

Cette matière organique étant considéré comme un analogue de la matière organique soluble de météorites, ces expérimentations ont permis de mettre en évidence la pertinence d'utiliser une telle technologie pour l'analyse de la matière organique d'objets astrophysiques.

Le CNES soutient fortement ces deux démarches. Par ailleurs, la spatialisation de l'orbitrap est actuellement en cours de développement au sein du consortium CosmoOrbitrap à travers une opération de recherche et technologie du CNES.

La présente proposition de thèse a pour objectif de démontrer les potentialités apportées par le couplage d’un chromatographe en phase gazeuse à un spectromètre de masse haute résolution (GC-

orbitrap financé par l'ANR, la région PACA et le CNES) pour l'analyse de COV issus d'objets astrophysiques. Le second objectif est de démontrer là aussi la capacité d'un tel système pour l'analyse de molécules cibles (acides aminés, sucres ) au sein d'analogues de matière organique du système solaire.

Les échantillons analysés correspondront à des analogues de sol martien, d'aérosols de Titan, de volatils formés à partir de glaces d'Europe ou cométaire, ainsi que de résidus organiques analogues de matière météoritique.

Le GC-orbitrap disponible au sein du PIIM est une technologie de pointe unique dans la communauté de planétologie. Les données issues de ces recherches seront donc les premières à être réalisées à partir d'une telle technologie dans un contexte de compréhension de l'évolution des objets interplanétaires et dans l'optique de démontrer l'intérêt d'une spatialisation d'un dispositif GC-

orbitrap pour l'analyse in situ de la matière organique extraterrestre.

Profil

L'étudiant issu si possible d'un M2R avec spécialité en chimie analytique devra avoir de bonnes connaissances en spectroscopie infrarouge, chromatographie gazeuse (GC) et spectrométrie de masse.

Description de la structure Laboratoire d'accueil : PIIM, Marseille Directeur(rice) de thèse / recherche : DANGER Grégoire E-

mail du directeur(rice) de thèse / recherche : gregoire.danger univ-amu.fr Responsable Cnes de l'offre : VISO Michel

Postuler
Ajouter aux favoris
Retirer des favoris
Postuler
Mon email
En cliquant sur « Continuer », je consens au traitement de mes données et à recevoir des alertes email, tel que détaillé dans la Politique de confidentialité de neuvoo. Je peux retirer mon consentement ou me désinscrire à tout moment.
Continuer
Formulaire de candidature