Responsable de la préparation des missions aériennes (COA) H/F
Marine Nationale
Le Blanc-Mesnil, France
il y a 1j

Missions

Véritable spécialiste des opérations aériennes, le COA joue un rôle prépondérant dans la préparation, l’exécution et la restitution des missions des aéronefs de la marine nationale engagés en opération, en exercice ou en entraînement.

Il apporte son expertise des opérations dans les domaines de l’aéronautique, du renseignement militaire et de la géopolitique.

A terre ou en mer, il soutient et conseille les équipages d’aéronef, pilotes, le commandement et les états-majors. Il évolue dans un milieu interalliés, interarmées ou propre à la marine nationale.

Les officiers de la spécialité COA ont vocation à réaliser une première partie de carrière à dominante opérationnelle. Durant cette phase, les passerelles entre les différentes composantes de l’aéronautique navale (hélicoptères, groupe aérien embarqué, patrouille maritime) sont possibles pour leur permettre d’acquérir une certaine polyvalence.

Avec l’expérience, ils évoluent vers des fonctions à fortes responsabilités en état-major, dans les domaines de la planification et de la conduite des opérations, des relations internationales et du renseignement.

Ils peuvent également être amenés à travailler dans des organismes interarmées et / ou internationaux, en France ou à l’étranger.

Lieu du poste

Paris, Brest, Toulon, Lorient, Lanvéoc, Landivisiau, voire à l'étranger. Forte probabilité d'embarquement à bord des bâtiments de surface accueillant des aéronefs.

Rémunération

De 1600€ à plus de 3000€ net suivant le grade et l’ancienneté.

Possibilité de primes durant les affectations (primes d’embarquement).

La spécialité de Contrôleur des Opérations Aériennes ouvre droit à la prime de lien au service conformément au décret N 2019-470 du 20 mai 2019.

Formation

5 mois de formation au management à l’Ecole navale de Lanvéoc-Poulmic (29) suivi d’un stage en unité de 3 semaines, puis formation spécifique de 4 mois à l’Ecole du personnel navigant de Lann Bihoué.

A l’issue, ils reçoivent une première affectation dans le domaine ou la composante destiné.

Pour les COA souhaitant servir dans la composante groupe aérien embarqué , le suivi d’une formation complémentaire d’1 an est nécessaire (cours ORIA - Officier Renseignement Interprétateur Analyste - suivi au sein de l’Armée de l’Air) après la première année d’affectation sur la BAN Landivisiau (29).

Cette formation offrira, dans une deuxième partie de carrière, des possibilités d’affectation en organismes de renseignement (DRM).

Témoignage (LV A. état-major ALAVIA)

En 1ère partie de carrière, le COA travaille principalement au profit de l’aéronautique navale. Il peut œuvrer au sein de la composante chasse , de la composante patrouille maritime ou de la composante hélicoptères .

La formation des COA en école de spécialité porte sur l’aéronautique, les opérations et la préparation des missions. Elle permet de s’imprégner de l’environnement aéronaval.

Le savoir-faire vient aussi beaucoup avec l’expérience et la pratique.

En 2nde partie de carrière, le COA occupe des postes à responsabilité dans le domaine du renseignement, des relations internationales, des opérations ou de la planification.

Il peut travailler en état-major interarmées et / ou interallié, en France ou à l’étranger.

Autrement dit, un bon COA est quelqu’un qui a une grande faculté d’adaptation, un minimum d’intérêt pour l’environnement aéronautique et un bon niveau d’anglais.

Statut

Poste sous statut militaire

Conditions pour postuler

  • Etre titulaire d’un diplôme ou titre Bac+3 minimum, d’un diplôme d’ingénieur, de commerce ou de sciences-politiques, ou être en classe préparatoire scientifique et avoir été déclaré admissible à un concours d’entrée à une école habilitée à délivrer un titre d’ingénieur .
  • Le métier de COA est complémentaire du métier de renseignement relations internationales (RENRI) sur certaines affectations de l’aéronautique navale.

    Un intérêt pour le domaine des relations internationales est fortement recommandé.

    La motivation et l’intérêt marqué pour ce qui a trait au monde de l’aéronautique, au domaine maritime, aux aspects tactiques et techniques des opérations, ou au renseignement sont déterminants pour une réussite dans cette spécialité.

    Prérequis :

  • Être de nationalité française
  • Avoir accompli sa Journée Défense et Citoyenneté (ex JAPD)
  • Etre âgé de plus de 21 ans et moins de 27 ans le 1er janvier de l’année de recrutement
  • Être physiquement et médicalement apte
  • Savoir nager
  • Le parcours de recrutement

    Candidature sur etremarin.fr

    Entretien de motivation

    Tests d'aptitudes

    Entretien avec l'unité

    Affectation en unité

    Signaler cette offre d'emploi
    checkmark

    Thank you for reporting this job!

    Your feedback will help us improve the quality of our services.

    Postuler
    Mon email
    En cliquant sur « Continuer », je consens au traitement de mes données et à recevoir des alertes email, tel que détaillé dans la Politique de confidentialité de neuvoo. Je peux retirer mon consentement ou me désinscrire à tout moment.
    Continuer
    Formulaire de candidature