Stage cinétique d'oxydation H/F
EDF
Ile-de-France, Seine et Marne , Orvanne
il y a 1j

Description de l'offre

Offre de Stage de fin d’études ingénieur / M2 de 6 mois dans le groupe Corrosion et Électrochimie d'EDF Lab les Renardières (Sud de Fontainebleau)

Influence de l’état de surface sur la cinétique d’oxydation des joints de grains de l’alliage base Nickel 600 en conditions représentatives du milieu primaire REP.

Les Pénétrations de Fond de Cuve (PFC) des réacteurs à eau sous pression sont fabriquées en alliage 600. Il s’agit de tubes qui permettent d’insérer des capteurs au sein de la cuve pour assurer un suivi de la réaction de fusion.

L’alliage 600 est un alliage base nickel qui est sensible au phénomène de Corrosion Sous Contrainte (CSC). La zone d’implantation des PFC, rend difficile toute opération de réparation ou remplacement du composant.

De ce fait, il est indispensable d’anticiper l’amorçage d’une éventuelle fissuration par CSC. Le modèle local, développé par EDF R&D prend en compte les paramètres locaux (en termes de microstructure et de conditions environnementales) pour offrir modélisation des étapes du mécanisme de la CSC.

A l’heure actuelle, l’état de surface n’est pas encore intégré au modèle et notamment dans la première étape du mécanisme, à savoir : l’oxydation des joints de grains.

L’objectif du stage sera d’étudier la cinétique d’oxydation des joints de grains sur des états de surfaces modifiés, qui se rapprochent de la complexité des états de surface industriels.

L’influence de la présence de défauts métallurgiques issus de la coulée (Al2O3 et MgAl2O4 principalement) et l’influence de la taille de grains seront les deux principales variables à considérer.

La démarche du stage sera double :

Dans un premier temps, il s’agira de préparer des échantillons en vue de leur caractérisation : polissage d’échantillons, observations et caractérisation des états initiaux et oxydés au microscope électronique à balayage (MEB).

Des analyses chimiques par MEB-EDS pourront également être envisagées.

Puis, les données obtenues à l’issue des différentes analyses devront être interprétées (traitement d’image MEB pour mesurer des pénétrations d’oxyde le long de joints de grains, traitement statistique des données et interprétation des résultats ).

Profil souhaité

Le candidat sera titulaire d’un diplôme d’ingénieur ou équivalent avec des connaissances solides en matériaux notamment corrosion et métallurgie.

Une appétence pour la recherche expérimentale / travail en laboratoire est nécessaire.

Signaler cette offre d'emploi
checkmark

Thank you for reporting this job!

Your feedback will help us improve the quality of our services.

Postuler
Mon email
En cliquant sur « Continuer », je consens au traitement de mes données et à recevoir des alertes email, tel que détaillé dans la Politique de confidentialité de neuvoo. Je peux retirer mon consentement ou me désinscrire à tout moment.
Continuer
Formulaire de candidature