Post-doctorant (H/F) en chimie organiqueFrançaisAnglais
CNRS
Ile-de-France, FR
il y a 4j

Missions

Le candidat retenu sera responsable de la modulation chimique d'une famille de produits naturels dont il a été prouvé qu'elle ciblait la DNMT, les enzymes responsables de la méthylation de l'ADN.

Différentes stratégies seront adoptées, allant de l'hémi-synthèse de dérivés à la simplification de la structure chimique du produit naturel.

Les composés seront testés en collaboration par les biologistes pour permettre l'optimisation des dérivés et de leur activité biologique associée.

Activités

Le post-doc sera en charge de la modulation chimique d'une famille de produits naturels. Il / Elle concevra, synthétisera, purifiera et caractérisera les nouveaux dérivés.

Il / Elle travaillera en étroite collaboration avec les biologistes du groupe ou d'autres groupes tant en interne de l'institut qu'en externe afin de centraliser et analyser les résultats des tests biologiques et définir la relation structure-

activité (SAR) de la série .

Compétences

  • Conception de nouveaux dérivés
  • Chimie organique et chimie de substance naturelle
  • Purification (chromatographie flash, HPLC préparative )
  • Analyse structurale chimique (RMN, MS, IR )
  • établir la SAR de la série.
  • Contexte de travail

    Notre groupe dirigé par Dr Paola Arimondo (DR1 CNRS) a été créé en janvier 2018. Il est composé de 7 membres : 4 postes permanents (1 DR CNRS, 1 IR CNRS, 1 technicien Institut Pasteur, 1 responsable administratif Institut Pasteur), 1 Post-

    doctorant et 2 doctorants. Le groupe accueillera également dés janvier des étudiants en Master pour des stages à l'interface Chimie / Biologie.

    Notre activité de recherche est dédiée à la découverte de nouveaux modulateurs épigénétiques et à la compréhension des processus épigénétiques.

    Les modifications épigénétiques agissent avec les facteurs de transcription et d'autres protéines pour établir les profils d'expression hérités de cellule à cellule, intégrant divers stimuli environnementaux.

    Dans de nombreuses maladies humaines, des altérations du profil épigénétique, telles que la méthylation de l'ADN, ont été observées, mais également dans d'autres pathologies.

    Nous avons précédemment identifié différentes séries chimiques de modulateurs épigénétiques parmi lesquels une famille de substances naturelles.

    Plusieurs dérivés ont été synthétisés et se sont révélés être des inhibiteurs de la méthylation de l'ADN. Le candidat post-

    doc sera responsable de la pharmacomodulation de cette famille. Il / Elle rejoindra les chimistes organiques dirigés par le Dr L.

    Halby (IR2 CNRS). La synergie entre la chimie et la biologie est un aspect important pour notre équipe.

    Postuler
    Ajouter aux favoris
    Retirer des favoris
    Postuler
    Mon email
    En cliquant sur « Continuer », je consens au traitement de mes données et à recevoir des alertes email, tel que détaillé dans la Politique de confidentialité de neuvoo. Je peux retirer mon consentement ou me désinscrire à tout moment.
    Continuer
    Formulaire de candidature