Stage LPN 2019-5 H/F
Commissariat A Le Energie Atomique
Cadarache,
il y a 6j

Description de l'offre

L'optimisation de la radioprotection des travailleurs dans l'industrie nucléaire est capitale dans le contexte du démantèlement où le personnel intervient dans un environnement en constant changement.

Une étude dosimétrique préalable prenant en compte les effets de la géométrie, des matériaux et de la source doit être réalisée pour évaluer la dose reçue par le personnel.

Les calculs de radioprotection comportent deux grandes étapes : (i) l'évaluation du terme source des rayonnements ionisants, (ii) l'étude de la propagation de ces rayonnements dans la matière.

L'évaluation du terme source est réalisé à l'aide d'outils de calcul tels que le formulaire DARWIN développé et qualifié au sein du SPRC.

La propagation des rayonnements est, quant à elle, étudiée à l'aide d'outils Monte Carlo tels que TRIPOLI-4.

Bien que très précise, la méthode Monte Carlo est difficilement exploitable dans un contexte industriel. Elle nécessite en effet un temps de calcul relativement long pour obtenir des résultats avec une précision statistique raisonnable, ce qui la rend difficilement utilisable pour des calculs temps réels de radioprotection.

Il est de plus difficile de transposer le modèle Monte Carlo d'un réacteur à un autre modèle de réacteur. Une telle transposition ne pourrait être réalisée qu'à l'aide d'un modèle de source généralisé.

Le sujet de ce stage est de mettre en œuvre une solution permettant la génération d'un modèle de source transposable dite "modèle de source virtuelle".

L'intérêt d'un tel modèle de sources est qu'il peut être facilement intégré dans un logiciel à visée industriel, tout en conservant la précision du Monte Carlo pour l'estimation de données dosimétriques.

Une méthodologie a déjà été mise en œuvre au cours d'un premier stage en 2017-2018. Les données contenues dans un fichier de stockage obtenu par TRIPOLI-

4 ont été étudiées pour créer des histogrammes corrélés qui ont ensuite été introduits dans un modèle de sources. Ce modèle de source a été validé partiellement par une confrontation avec une simulation Monte Carlo complète.

Le but du stage proposé ici est de mettre en œuvre cette méthodologie sur un cas pratique, en l'occurrence le cas du réacteur EOLE du CEA CADARACHE.

Pour candidater, contacter exclusivement :

Profil du candidat

Connaissances et Savoir-faire essentiels : Physique des réacteurs, neutronique.

Moyens informatiques :

Système d'exploitation Unix / Linux

Langages informatiques : Connaissance en C++ et en Python

Une expérience sur les codes de simulation Monte Carlo tel que TRIPOLI-4 ou MCNP sera appréciée

Diplôme préparé

Bac+5 - Diplôme École d'ingénieurs

Formation recommandée

2eme ou 3eme année d'Ecole d'ingénieur ou Master 1 ou Master 2 en Physique nucléaire ou neutronique

Possibilité de poursuite en thèse

02 / 01 / 2019

Postuler
Ajouter aux favoris
Retirer des favoris
Postuler
Mon email
En cliquant sur « Continuer », je consens au traitement de mes données et à recevoir des alertes email, tel que détaillé dans la Politique de confidentialité de neuvoo. Je peux retirer mon consentement ou me désinscrire à tout moment.
Continuer
Formulaire de candidature