Publier une offre d’emploi

Qu'est-ce qu'un
Nutritionniste ?

Consultez tous les emplois disponibles pour le titre « Nutritionniste » sur neuvoo.fr.
Autre intitulés pour ce poste: Diététicien, Diététiste, Conseiller en nutrition, Conseiller en diététique, Spécialiste en nutrition, Chercheur en nutrition, Médecin nutritionniste, Diététicien nutritionniste

Description

Les Nutritionnistes et Diététiciens sont des spécialistes détenant une expertise avancée dans le domaine de la nutrition. Ils développent, mettent en place et évaluent des programmes de nutrition qui permettent d’améliorer le régime et les habitudes alimentaires de leurs patients, leur assurant ainsi une meilleure qualité de vie.


Qu’est-ce qui différencie un Nutritionniste d’un Diététicien? En fait, le Nutritionniste est d’abord un médecin qui a le pouvoir de prescrire des médicaments et de demander des examens. Il traite les patients atteints de maladies cardiovasculaires, de la thyroïde, de cholestérol ou encore de diabète mais aussi les patients souffrant de troubles liés à la nutrition, comme l’obésité, l’anorexie ou la boulimie.


Le Diététicien est lui aussi considéré comme étant un professionnel de la santé. Il traite chaque patient de façon personnalisée, en prenant en compte son sexe, son âge et son mode de vie. Le Diététicien apprend aux patients à s’alimenter de manière saine, mais il ne peut pas effectuer de diagnostic, ni intervenir auprès de patients présentant des conditions de santé particulière impliquant des restrictions alimentaires . Son rôle est davantage axé sur l’enseignement et l’accompagnement du patient.

Principales responsabilités

Vous trouverez ci-dessous une liste non exhaustive des missions récurrentes que les Nutritionnistes doivent réaliser.


  • Offrir des services de consultation en nutrition lors de rencontres individuelles ou de sessions de groupe dans le but de maintenir ou d’améliorer l’état de santé des patients :
  • Soumettre le patient à une série de questionnaires, de test et/ou de prélèvements afin de déterminer quels facteurs nutritionnels ont un effet sur sa santé ;
  • Planifier, mettre en œuvre et superviser des menus qui tiennent compte de la valeur nutritive, du goût, de l’apparence et de la préparation des aliments ;
  • Fournir des recommandations pratiques et concrètes afin d’aider le patient à atteindre ses objectifs ;
  • Préparer des bilans nutritionnels présentant au patient le statut et l’évolution de son état de santé ;
  • Répondre aux questions et apaiser les inquiétudes du patient ;
  • Tenir à jour les dossiers des patients.
  • Développer et implanter des programmes de nutrition dans des écoles, hôpitaux, maisons de retraite ou tout autre établissement de soins :
  • Prévenir et traiter la malnutrition en planifiant et en animant des ateliers visant à éduquer la clientèle sur les bonnes habitudes alimentaires ;
  • Développer le matériel éducatif nécessaire à l’animation de ces ateliers, en portant une attention particulière au public cible.
  • Recueillir et consigner des données statistiques de façon à produire des rapports exposant toute observation pertinente reliée aux tendances nutritionnelles.
  • Agir à titre de consultants auprès d’autres professionnels de la santé, de groupes communautaires, du gouvernement ou des médias en leur prodiguant de l’information et des conseils au niveau de la nutrition, de ses politiques et des domaines dans lesquels elle intervient :
  • Contribuer aux initiatives de développement et de recherche ;
  • Se tenir informés des meilleures pratiques nutritionnelles et des avancés dans ce domaine.

Missions quotidiennes

  • Évaluer l’état nutritionnel de leurs patients, prévoir des programmes et menus nutritionnels qui répondent aux particularités observées.
  • Tenir à jour les dossiers des patients et recueillir toute donnée, toute observation ou tout résultat pertinent pouvant s’inscrire dans une démarche de recherche.
  • Développer et implanter des programmes de nutrition destinés aux établissements scolaires ou de soins.
  • Agir à titre de consultants auprès d’autres professionnels de la santé.
  • Se tenir informés des meilleures pratiques nutritionnelles et des avancés dans ce domaine.
Salaire
62 557 €

Le salaire moyen pour les emplois Nutritionniste est 62 557 € par année ou 32 € par heure. Ceci est environ 2.9 fois plus que le salaire médian du pays. Les postes de niveau débutant commencent à 44 000 € alors que les employés les plus expérimentés gagnent jusqu'à 88 000 €. Ces résultats sont basés sur 14 salaires extraits d'offres d'emploi.

62 557 €
88 000 €
44 000 €
Déductions
Déductions
Salaire brut62 557.14 €
CSG- 4 551.03 €
CRDS- 303.40 €
Sécurité sociale- 3 272.20 €
Retraite complémentaire- 2 944.07 €
Assurance chômage- 1 501.37 €
AGFF- 521.80 €
Impôt sur le revenu net- 8 385.69 €
Impôt total- 21 479.57 €
Salaire net*41 077.58 €
En France, si vous gagnez 62 557.14 € par année, vous serez taxé 21 479.57 €. Cela signifie que votre salaire net est de 41 077.58 € par année, ou 3 423.13 € par mois. Votre taux d'imposition moyen est de 34.34% et votre taux d'imposition marginal est de 42.60%. Ce taux marginal signifie que tout revenu immédiat additionnel sera imposé à ce taux.
* Les déductions sont basées sur les tables d'impôt de , France.
Compétences et qualités requises
  • Compétences en relations interpersonnelles et en communication :
  • S’exprimer de façon claire et avec transparence, autant à l’oral qu’à l’écrit, et être capable de vulgariser le jargon du métier de façon à transmettre efficacement l’information à leurs différentes clientèles ;
  • Offrir un service impeccable à la clientèle afin de prodiguer des soins répondant aux plus hauts standards de qualité et de sécurité, en traitant chaque patient avec respect et dignité ;
  • Faire preuve de tact, de patience et de professionnalisme en s’adressant aux collègues, aux patients et aux proches de ces derniers, de façon à communiquer de manière efficace et collaborative.
  • Empathie, altruisme et ouverture d’esprit :
  • Être à l’écoute des autres et de leurs besoins et faire en sorte qu’ils se sentent appréciés et valorisés ;
  • Être capable de travailler au sein d’un environnement multiculturel aux pratiques et croyances variées, desquelles découlent parfois des restrictions alimentaires.
  • Optimisme et dynamisme :
  • Être capable et avoir envie de motiver les autres pour qu’ils atteignent leurs objectifs.
  • Capacités décisionnelles, pensée analytique et compétences en résolution de problèmes :
  • Être capable d’analyser, d’évaluer et de diagnostiquer la pathologie d’un patient afin de lui procurer les traitements les plus appropriés ;
  • Faire preuve d’intuition, d’initiative et de discernement lors de la prise de décision ;
  • Examiner toutes les avenues possibles en faisant preuve de créativité et d’imagination de façon à appliquer des solutions innovantes aux problèmes plus complexes ;
  • Rediriger les patients vers d’autres professionnels de la santé, lorsque cela est nécessaire.
  • Sens de l’organisation et bonne gestion du temps :
  • Structurer les menus et programmes de façon stratégique en tenant compte des particularités de la clientèle cible ;
  • Prioriser et planifier les missions de façon à maximiser le temps dédié au travail, effectuant plusieurs missions simultanément, lorsque cela est nécessaire.

Les Diététiciens doivent être titulaire du BTS diététique ou du DUT génie biologique option diététique, qui se préparent tous deux en 2 ans


Si le métier de Diététicien, lui, est accessible à partir de Bac +2, celui de Médecin nutritionniste requiert, dans un premier temps, d'être diplômé d'une faculté de médecine, ce qui implique 6 années d'études auxquelles s’ajoutent des années de spécialisation. Ainsi, les futurs Nutritionnistes doivent se préparer à environ 11 ou 12 années d'études.


Naturellement, les Nutritionnistes doivent également démontrer une connaissance approfondie, à la fois théorique et appliquée, des notions suivantes :


  • Les procédés de recherches en nutrition, incluant la méthodologie s’y rattachant ;
  • Les autres domaines de la santé et de la façon dont chacun de ceux-ci affecte la santé du patient ;
  • La préparation de nourriture, les allergies alimentaires, l’analyse de nutriments ;
  • La nutrition entérale et parentérale ;
  • Les particularités et restrictions alimentaires auxquelles doivent se soumettre les patients souffrant de cancer, de diabète, de maladies chroniques ou d’autres troubles de la santé et de l’alimentation ;
  • La prévention des maladies et les bénéfices de saines habitudes de vie ;
  • Les principes et méthodes régissant l’enseignement aux enfants et aux adultes ;
  • Toute législation, réglementation, norme et directive applicable à leur pratique.

La plupart des postes de Nutritionnistes requièrent entre 1 et 2 années d’expérience durant lesquelles ils auront exercé leurs fonctions dans un environnement similaire à celui faisant l’objet de l’offre d’emploi (en santé communautaire ou en pratique clinique, par exemple).

Offres d'emploi
Il y a présentement 2664 offres d'emploi disponibles pour le titre « Nutritionniste » sur neuvoo.fr. La liste ci-dessous présente le nombre d'emplois disponibles dans les plus grandes villes du pays.